Les avocats ont rejoint le rang des opposants du référendum

 

Les avocats ont rejoint le rang des opposants du référendum

publié le 15/09/2011
Au niveau politique et à la veille des élections du 23 octobre 2011, deux thèses s'affrontent : La 1ère veut qu'on fasse les élections pour la Constituante sans passer par un référendum, limitant la durée du travail de l'Assemblée constituante. La 2ème thèse propose qu'on couple les élections du 23 octobre 2011 par un référendum permettant au peuple de s'exprimer sur un sujet crucial : limiter le temps de travail de la Constituante à un an au plus.

Les avocats ont rejoint le rang des opposants du référendum

Les avocats ont rejoint le rang des opposants du référendumPour sa part , l’ordre national des avocats de Tunisie a exprimé, dans un communiqué rendu public, son refus ferme et absolu de toute alternative qui pourrait freiner ou saboter la transition démocratique dans la prochaine étape. Les avocats ont considéré que le référendum auquel appellent plusieurs partis n’est qu’une tentative pour contrecarrer le cheminement de la révolution sur la voie du progrès et de la réussite. La priorité serait, avant tout, d’organiser les élections comme prévu le 23 octobre 2011. 

Le texte du communiqué de l’ordre national des avocats de Tunisie dans le fichier en jointure :


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

diplome-1.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×