Tunisie. Le Cpr appelle à la création d’un tribunal constitutionnel

Tunisie. Le Cpr appelle à la création d’un tribunal constitutionnel

Me Abdelwaheb Maâtar, membre du bureau politique du Congrès pour la république (Cpr), plaide pour la création d’un tribunal constitutionnel chargé du contrôle de l’inconstitutionnalité des pouvoirs.

Me Maâtar, qui parlait au cours d’une conférence, vendredi soir, au siège du Cpr à Tunis, sur les «caractéristiques de la constitution et les fondements de la République», a mis l’accent sur la nécessité d’expliquer des notions clés relatives, en particulier, à l’élection de l’Assemblée nationale constituante et à sa mission.

Me Maâtar, qui est aussi professeur de droit, a appelé à ce que la nouvelle Constitution soit en harmonie avec les objectifs de la révolution et qu’elle comporte des dispositions défendant les droits et les libertés. Il a rappelé également que le Cpr est favorable à un régime républicain fondé sur la souveraineté du peuple et une citoyenneté active.
L’institution de l’exercice réel du vote, le contrôle de la phase post-électorale et la garantie de l’équilibre entre les pouvoirs, de manière à lutter contre toutes les formes de dictature et de répression, sont autant de principes à respecter a relevé Me Maâtar, qui a proposé la création d’un tribunal constitutionnel chargé du contrôle de l’inconstitutionnalité des pouvoirs.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

diplome-1.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site