Howard Bloom :Philosophie memetique, matérialisme athée, Digne Héritier de d'Holbach et du rationalisme de Leibnitz

Howard Bloom

 

Howard Bloom (né en 1943) est un auteur scientifique américain et ancien publicitaire dans l'industrie musicale.

Howard Bloom est connu pour ses ouvrages soulignant les concepts de superorganisme (sociologie), de mème (Mémétique), de cerveau global (intelligence collective) et de sélection de groupe.

Howard Bloom naît en 1943 a Buffalo, New York, États-Unis. A l'âge de dix ans, il s'intéresse déjà à la science. Il lit beaucoup de grands scientifiques qui deviendront des modèles, comme Antonie van Leeuwenhoek, Galileo Galilei et Albert Einstein. Bloom insiste pour que ses parents lui achètent un microscope professionnel d'occasion et tombe ainsi dans la microbiologie. En suivant les traces d'un autre grand exemple, George Gamow (l'un des fondateurs de la théorie du Big Bang et du bruit de fond de l'Univers), Bloom se plonge aussi dans la physique théorique et la cosmologie.

Bloom construit sa première machine utilisant l'Algèbre de Boole (logique) à l'âge de douze ans. La même année, il collabore avec Michael Wolfberg pour concevoir un outil électronique capable de jouer au jeu de stratégie « TakTix », où le but est de forcer son adversaire à enlever le dernier jeton du plateau de jeu. Cet appareil gagne des concours scientifiques régionaux et devient l'un des concurrents pour le Westinghouse National Science Prize. L'appareil électronique en question a aussi aidé Wolfberg à entrer au Massachusetts Institute of Technology.

Toujours à l'âge de douze ans, Bloom est accepté en audience privée pour discuter de cosmologie avec le chef du département de physique (Graduate Physics Department) de l'Université de Buffalo. Entre-temps, Bloom étudie les livres de formules industrielles de la librairie locale, fabrique du cold cream à partir de zéro, étudie les agents de surface actifs, est fasciné par la tension superficielle et apprend la piézoélectriqueen construisant une radio-diode au germanium. Cet essai en vue d'obtenir une bobine électrique avancée échoue, tout comme son essai de construction d'un transistor radio en kit. Mais toutes ces expériences lui enseignent quelques-unes des bases de l'electrotechnique

Bloom possède alors dans sa chambre des rats de laboratoire qui se multiplient, des cochons d'Inde, des poissons et des lézards. Bloom apprend d'un livre d'herpétologie comment élever un lézard à partir d'un œuf. Il se procure l'oeuf dans une animalerie locale et réussit ainsi à mettre au monde son premier reptile. L'intérêt de Bloom pour le comportement animal ressortira plus tard dans ses ouvrages.

Publicitaire dans l'industrie musicale et cinématographique de 1974 à 1988, il travaille alors pour des personnalités telles que Prince, Michael Jackson, Bob Marley, Bette Midler ou encore John Cougar Mellencamp. En 1982, il fonda et fut président de The Howard Bloom Organization, Ltd qui devint l'une des plus grandes entreprises de publicité dans l'industrie de la musique.

Il est l'un des principaux fondateurs de deux nouveaux champs d'exploration scientifique, le comportement de masse et l'étude des psychologies d’autrefois : la paleopsychologie. Bloom travaille actuellement a l'établissement d'une troisième discipline appelée omnologie, l'étude du Tout. Il est aussi le fondateur de deux groupes scientifiques internationaux multidisciplinaires. Le premier, concentré sur la "psychologie évolutionnaire", "The Group Selection Squad" (1995) basée sur la théorie de la sélection naturelle par groupes. Le second est l'"International Paleopsychology Project" (1997).

 

Howard Bloom Biography

 

Howard Bloom, a Visiting Scholar at New York University, is founder of the International Paleopsychology Project, executive editor of the New Paradigm book series, a founding board member of the Epic of Evolution Society, and a member of the New York Academy of Sciences, the National Association for the Advancement of Science, the American Psychological Society, the Human Behavior and Evolution Society, The International Society of Human Ethology, and the Academy of Political Science. He has been featured in every edition of Who's Who in Science and Engineering since the publication's inception. 

 

 

LE PRINCIPE DE BLOOM (1)

Charles Magne


 

Chers et fidèles lecteurs, j’ose à peine vous souhaiter une bonne année puisque, paraît-il, l’expression est devenue islamiquement incorrecte. Elle aurait le don d’irriter les adeptes de la religion d’amour et de paix qui hantent nos contrées, lesquels ne reconnaissent que l’hégire pour exprimer leurs vœux. Pour cette raison, les islamophiles des médias se sont donné un nouveau mot d’ordre : bannissons des ondes les joyeux Noël et les bonne année de la tradition chrétienne pour les remplacer par un Bonnes fêtes, plus conforme à l’idéologie du multi-multi.

Ne doutons pas que, par effet d’imitation, l’on verra, dans les prochaines années, de plus en plus de journalistes se plier au nouveau canon médiatique. Qui sait même s’il n’aura pas un jour force de loi ? Car, qui nous dit qu’un « bonne année » proféré un premier janvier, à l’encontre d’un musulman, ne sera pas bientôt défini par le législateur comme une injure islamophobe passible de prison ? En attendant, ce jour de grande charia, permettez-moi de vous présenter mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et d’indépendance d’esprit.

Pour nourrir celle-ci, je vous propose, en ce début d’année, d’analyser quelques thèmes fondamentaux qui devraient inspirer notre droite raison. Ce qui m’en donne l’occasion, c’est la parution imminente du troisième tome d’un ouvrage qui a fait grand bruit aux Etats-Unis : le Principe de Lucifer de Howard Bloom. Par ignorance ou malveillance, ce livre a d’abord été classé, en Belgique, au rayon des sciences occultes. Alors qu’il est une somme savante des progrès enregistrés, ces vingt dernières années, dans des domaines aussi variés que la psychologie, la sociologie, l’éthologie, la neurologie, la biologie, la génétique ou la biochimie.

 

 

LE PRINCIPE DE BLOOM (2)

 

Charles Magne


Chers et fidèles lecteurs, avant de vous livrer les réflexions que m’inspirent le second tome du Principe de Lucifer, je vous dois une explication métaphysique. Certains, se sont peut-être étonnés de mon choix de requalifier Le principe de Lucifer en principe de Bloom. L’une des raisons qui ont motivé ce parti est que Bloom considère l’athéisme comme un outil qui permet de comprendre le monde et de le transformer. Dans l’entrevue qu’il accorde à son éditeur, il répond à la question : « Croyez vous en Dieu », par « Personnellement, je ne crois pas en Dieu... Il n’y a pas de Dieu, c’est à nous de faire son travail… Nous devons assumer la responsabilité de transformer cet Univers en un lieu juste ». Or, dans un univers matérialiste sans Dieu, il n’y pas de diable. Aussi, peut-on se demander pourquoi Bloom associe l’image de Lucifer à sa démarche d’unification rationnelle des lois qui gouvernent le monde ?

 

 

Howard Bloom

 Traduit de l’américain

par Aude Flouriot


LE PRICIPE DE LUCIFER 


 

Une expédition scientifique dans les forces de l’Histoire

 

 

 

 

Le Génie du Capitalisme
le réexamen radical et révolutionnaire du capitalisme
par Howard Bloom

 

Cette crise signifie-t-elle la fin du capitalisme et celles de toutes les idéologies ?

Howard Bloom nous montre simplement que le capitalisme a plus fait pour les pauvres en 100 ans que toutes les religions réunies depuis 2000 ans, et aussi que cette crise économique n'est que le passage douloureux vers un nouvel âge d'or... 

Un livre qui pulvérise toutes les idées reçues sur le capitalisme par un auteur adoré des Français.

 

 

 

Philosophie Mémétique

Dialogue avec Howard Bloom

Philosophie et méthodologies des sciences
Dialogue avec Howard Bloom
A quelles sortes de réalité se réfèrent nos connaissances?
par Jean-Paul Baquiast

 

 

CHIMPANZEES AND ROMANS WHY BOTH MAKE WAR

Excerpt from The Lucifer Principle

A Scientific Expedition Into the Forces of History

By Howard Bloom

 

Where violence takes place, children crop up over and over again. Stags fight for the right to have them. Humans declare wars to make the world safe for them. Strange as it sounds, children--and the genes they carry--are one key to the mystery of violence.

An adult male langur who's become the head of the establishment ensconces himself at the center of his group looking ever-so-regal. He has every reason for sitting pretty. If you take a closer look at the cluster of langurs milling around him, you'll discover that all of them are either his wives or his children. The females do his bidding, and offer their bodies only to him. If they attempt a romance with some dashing bachelor, they are severely punished. So is the hopeful seducer. No wonder the central male looks so lordly. He is surrounded by a tribe devoted to one primary purpose--having and raising his kids.


 

 Les mèmes mènent l'histoire !!!

 

Le Principe de Lucifer (The Lucifer Principle), livre au titre insolite, lui vaut de se retrouver dans le rayon "ésotérisme" du magasin Virgin, trônant au milieu de traités de méditation transcendantale, du énième "secret des pyramides" ou autres "Mystères de Rennes-le-Château"… ! 
Dans ces conditions, on se demande qui pourra bien le lire : les ésotéristes n'en voudront certainement pas, les politologues ou analystes politiques n'auront jamais l'idée d'aller le chercher dans ce type de rayon. Décidément, ce Lucifer a le génie de la dissimulation.

Il s'agit pourtant d'un livre fondamental, voire fondateur. Il est en effet à lamémétique(1) ce que fut en son temps à la mimétique le livre de René Girard"Des choses cachées depuis la fondation du monde", éditions Grasset, 1978).


 

 

what is 
The Lucifer Principle:
 
A Scientific Expedition Into The Forces of History
by Howard Bloom 


 


Expert Opinions on The Genius of the Beast

 

 

Reviews of The Lucifer Principle
A Scientific Expedition Into The Forces of History


 

Howard Bloom

Jean-Michel Cornu

 

Howard Bloom, un des pères de la mémétique se concentre sur le super-organismedans "the lucifer principle" pour proposer une analyse mémétique de l'histoire : 

  1. C'est une erreur méthodologique de centrer l'étude de l'évolutionnimedarwinien uniquement sur la compétition selective :
    • Il faut également prendre en compte la compétition entre groupes (group selection) et les inimitiés dues au problème du libre arbitre.
  2. Il y a une évolution darwinienne des individus et des groupes
    • avec une tendance naturelle des unités élémentaires à se regrouper (symbiose, systèmes...) dans l'univers en général il y a une tendance à la complexité

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

diplome-1.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×