~ "Le Mal : Un défi à la Philosophie et à la Théologie" - Par Paul Ricoeur ~

D'où vient le mal ? D'où vient que nous fassions le mal ? Chez Paul Ricoeur, méditer le mal, c'est dire une faille. Car la liberté de l'homme est sommée d'exister devant le mal. Ce petit texte compte dans l'immense oeuvre de ce philosophe qui ne se dit pas théologien, mais dont la pensée fait volontiers quelques cousinages avec certains aspects du protestantisme. Un homme qui a pensé la vulnérabilité au mal moral avec une profondeur et une délicatesse exemplaires.
  

Paul Ricœur
[ 1913 - 2005 ] 20e siècle

  

Né à Valence, Paul Ricœur a enseigné à Strasbourg et à la Sorbonne avant de diriger, à un moment particulièrement difficile (1969), la nouvelle Université de Nanterre. Plus tard, il a enseigné en Amérique, notamment à la Divinity School de l'Université de Chicago. Proche du mouvement « Esprit » d'Emmanuel Mounier, Ricœur s'est intéressé aux principaux courants philosophiques de notre siècle, en particulier la phénoménologie, l'existentialisme et la philosophie du langage, ce dernier étant entendu non pas de façon analytique selon la tradition anglo-saxonne, mais comme un instrument de révélation, un outil permettant d'interpréter tant le réel que le possible et le virtuel.
Développées dans un grand nombre de textes philosophiques et littéraires, les investigations de Paul Ricœur ont fait de lui le maître de l'une des configurations les plus significatives de la philosophie contemporaine, connue sous le nom de « herméneutique », ou science de l'interprétation. Le plus grand mérite de la pensée de Ricœur, à cet égard, est d'avoir fourni une interprétation des interprétations qui justifie leur variété, sans les mettre toutes sur le même plan (relativisme), ni préférer l'une à l'autre pour la seule raison qu'elle est « partagée » par une majorité : se trouvent ainsi préservées à la fois la vérité et la variété. 

Le mal, un problème pour la philosophie

  Séminaire de printemps de la Société alpine de philosophie

  27 mars 2010

 « L’infime progression du mal »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

diplome-1.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site